______________________

8 MARS JOUR INTERNATIONAL DE LA FEMME

Aujourd'hui, c’est le jour international de la femme. Cette célébration n'est pas une « mode » actuelle. L'ONU l'a promulguée en 1975. Avant ça, des manifestations avaient été faites pour revendiquer l'égalité.

L'humanité est un oiseau à deux ailes, une masculine et une aile féminine, et s'ils n'ont pas la même valeur, ils ne peuvent pas prendre leur envol.

Le combat n'est pas contre les hommes. Le combat est dirigé contre les personnes, hommes ou femmes, qui sont contre l'égalité. Ces gens qui nous harcèlent, qui ne respectent pas le fait d'être une femme. Et ici, je veux souligner quelque chose de très important, bien sûr, il y a des hommes et des femmes merveilleux.

Ce qui est frappant, c'est qu’il y a des femmes qui sont malheureusement contre d'autres femmes. Pourquoi, quand on parle de harcèlement au travail, de harcèlement sexuel, la première image qui nous vient est celle d'un homme à une femme ? Quand il ne doit pas en être ainsi, il y a quelquefois où l'intimidation se produit de femme à femme ou de femme à homme.

Les femmes, nous sommes un grand collectif et parmi nous, nous devons nous soutenir, nous aider et nous accompagner mutuellement. Je revendique et les femmes revendiquent le féminisme, qui n'est pas notre supériorité sur les hommes, mais la véritable égalité dans tous les aspects entre les femmes et les hommes.

L'éducation à l'égalité est essentielle. Je veux dire un langage inclusif ; que les garçons et les filles choisissent le jouet avec lequel ils veulent jouer, car il n'y a pas de jouets pour hommes ou femmes. Parce que tous les sports peuvent être pratiqués par des femmes et des hommes, etcétéra.

Il a fallu beaucoup de temps pour arriver ici. Nous devons donc continuer à nous battre, pour honorer nos ancêtres qui ont même perdu la vie pour défendre les droits des femmes. Pour nous honorer ainsi que les générations futures. Espérons qu’un jour une égalité réelle sera atteinte. Il ne peut pas être, pour le simple fait d'être né une femme, nous avons peur de sortir seule.

Le combat des femmes n'est pas le patrimoine exclusif des femmes. Heureusement, de nombreux hommes la rejoignent. Je remercie ces hommes, car il y a des hommes merveilleux qui nous soutiennent.

La société sur cette voie est essentielle. Hommes et femmes.

Je remercie de tout mon cœur à toutes les personnes, hommes et femmes, qui se battent et contribuent à rendre cette égalité plus réelle chaque jour.

Rappelez-vous toujours : l'humanité est un oiseau à deux ailes, une masculine et une féminine, et s'ils n'ont pas la même valeur, ils ne peuvent pas prendre leur envol.

 

 

Copyright Nathalie González

Sin comentarios

Añadir un comentario